Pret Immobilier
Pret Personnel
Pret Auto/Moto
Pret Travaux

Comment peut-on éviter le surendettement ?



Astuces et conseils : Qu’est-ce que le sur-endettement ? Quelles sont ses conséquences ? Comment peut-on s’en sortir ? Comment peut l’éviter ?

Qu’est ce que le sur-endettement ?
Le sur-endettement est l’accumulation d’incidents de paiements qui s’aggravent par des poursuites. On dira qu’une personne est sur-endettée, s’il ne peut plus faire face à ses dettes non professionnelles et qu’il a des problèmes à régler ses dépenses de la vie quotidienne.

Comment peut-on s’en sortir du sur-endettement ?
La loi française encadre le sur-endettement, ainsi tout consommateur français ou étranger, se trouvant sur le territoire français pourra s’en sortir du sur-endettement. Toutes les personnes éprouvant des difficultés à rembourser ses dettes pourront déposer un dossier qui sera analysé par la commission de sur-endettement. Il sera important d’essayer de dégoter un arrangement à l’amiable avec les créanciers avant d’en arriver à ce stade. Ça démontera votre bonne foi et suffira peut être pour sortir la tête de l’eau. Cette bonne foi est essentielle à la procédure. Un terme est attribué à cette situation, c’est une personne sur-endettée, mais qui ne l’a pas fait exprès, sans l’avoir cherché de façon consciente. C’est la commission de sur-endettement qui peut traiter votre dossier de sur-endettement par plusieurs mesures : moratoire, étalement de la dette, plan conventionnel de redressement, etc. Il y a une commission dans tous les départements.

Saisir la commission de sur-endettement :
Pour saisir cette commission, il vous faudra déposer un dossier de sur-endettement au secrétariat de la commission de votre département. Cette dernière siège au comptoir départemental de la banque de France. À la suite de votre dépôt de dossier, la commission avertira vos créanciers. Vos créanciers pourront se faire entendre par la commission de sur-endettement. L’état du passif sera envoyé par la commission à vos créanciers et à vous-même par courrier AR. Dès lors que votre dossier est réceptionné, vous serez tout de suite inscrit au fichier des incidents de remboursement des crédits. Du coup, vous ne pourrez plus faire de rachat de crédits ni de crédits. Âpres neuf mois sans nouvel, vous pourrez saisir le juge de l’exécution afin d’ouvrir une procédure de rétablissement personnel.

Cette commission se fera en cinq étapes :
* Recevabilité de la demande.
* L’examen de votre situation.
* La tentative de conciliation amiable.
* Recommandations de la commission.
* Moratoire et effacement des dettes.

Quelles sont les conséquences de se sur-endettement ?
Le dépôt de ce dossier auprès de la banque de France entraine plusieurs conséquences et à des effets non négligeables. À la suite de se dépôt vous serez inscrit au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) De ce fait, les organismes de crédit connaissent votre situation. Ainsi vous n’obtiendrez plus de crédit, de rachat de crédit ou de prêt. Ce dépôt de dossier ne vous autorise pas de ne pas payer vos diverses dettes. C’est prouvé votre bien fois. Vous ne serez quand même pas à l’abri de poursuites judiciaires de vos créanciers. Vous n’aurez également pas le droit de privilégier le remboursement d’un créancier plutôt qu’un autre, suite à la vente d’un de vos bien (maison, voiture, etc.)

Comment peut-on éviter le sur-endettement ?
Pour l’évitez, suivez ces conseils :
Tout d’abord, vous devrez vérifier jusqu’où vous êtes endetter et vous devrez analyser la situation dans laquelle vous êtes en calculant le taux d’endettement. La part de vos revenus consacrée au remboursement de vos dettes ce défini comme étant le taux d’endettement. Ce sera le revenu en pourcentage de vos dettes sur vos revenus. Si vous décidez le calculer, il vous faudra totaliser toutes rentrés d’argent (ex : les salaires, les aides personnalisées au logement, les loyers que vous percevez, les pensions reçues, les bourses d’étude, etc.). Additionner ensuite, vos charges qui pourront se constituer de charges à rembourser, les pensions et les loyers à verser s’il y en a, des crédit à la consommation. Faites le lien entre les deux montants et multipliez le résultat que vous aurez obtenu par 100. Fixez vous des limites à ne pas dépasser. Si le taux d’endettement est supérieur à 30 %, c’est que, plus du tiers de vos revenus sont consacré au remboursement de vos crédits et au paiement des loyers, il sera donc admis que de dépasser ces limites ne seront pas raisonnable. Vous devrez réduire vos dépenses courantes et ne gardez que l’indispensable. Vous devrez vérifier si vous percevez toutes vos allocations auxquelles vous avez droit et faites une croix sur les achats inutiles. Dans le cas de votre incapacité au travail ou d’une perte d’emploi, faites agir vos polices d’assurance que vous disposez.
Il vous faudra négocier directement avec vos créanciers des sursis supplémentaires ou d’un ré-échelonnement de vos remboursements. Pour vous aider à augmenter vos revenus, demandez à votre patron une augmentation de salaire ou encore essayez de vous faire aidez autour de vous, par exemple par votre famille ou par vos amis. Pour anticiper vos remboursements et réduire votre endettement, vendez des biens (électroménager que vous avez en double ou que vous n’utilisez pas, les objets qui s’entassent dans votre grenier, vêtements, etc.).
Enfin pour éviter le sur-endettement, surtout évitez tous retard de paiement. Pour payer vos charges de remboursements ou vos loyers en retard, ne faite surtout pas d’emprunt. Cela ne fera qu’augmenter encore plus vos dettes.

Suivant: Le rachat de crédit immobilier
Précédent: Prêt à Taux Zéro Plus (PTZ +) : Caractéristiques techniques

Sur le même thème :