Pret Immobilier
Pret Personnel
Pret Auto/Moto
Pret Travaux

Arnaque crédit immobilier : Astuces pour éviter les pièges



Arnaque et piège : Quelles sont les astuces pour les éviter ? Qui peut m’expliquer mon offre de prêt immobilier ?

Quelles sont les astuces pour éviter les pièges des crédits immobiliers ?

Comme vous avez certainement lu sur des forums de discutions, beaucoup de personnes estiment s’être fait arnaquer sur leur prêt immobilier. Voici quelques astuces pour éviter les pièges des crédits immobiliers.

Les points les plus importants à connaitre sont :
1 - Le Taux du crédit
2 - L’assurance emprunteur
3 - L’hypothèque ou cautionnement
4 - Le remboursement anticipé
5 - Les frais de dossier
6 - Les frais de notaire
7 - Les intermédiaires

Le taux : c’est un élément important de votre offre de prêt immobilier. Certaines personnes se sont vus proposer un taux fixe qui après acceptation de l’offre était semble-t’il un taux révisable. Quelque soit votre choix concernant le taux, il est impératif que vous ayez compris son fonctionnement surtout pour les taux révisables.

L’assurance emprunteur : l’organisme financeur vous demandera une garantie en cas de décès, invalidité, PTIA etc., c’est l’assurance emprunteur. Sachez que certaines garanties sont optionnelles comme par exemple la garantie perte d’emploi. Vous pouvez si votre banque l’accepte, opter pour la délégation d’assurance. C’est à dire de ne pas prendre “l’assurance groupe” que vous propose votre banque. N’hésitez pas à faire des simulations afin de comparer les taux des assurances.

» Faire une demande personnalisée d’assurance Emprunteur

Hypothèque ou cautionnement : sachez que vous n’êtes pas obligé de prendre l’hypothèque. Vous pouvez choisir le cautionnement qui est la solution la plus avantageuse (voir dossier garanties hypothécaires).

Le remboursement anticipé : votre banque peut vous demander de payer une pénalité en cas de remboursement anticipé. Sachez qu’elle ne doit pas être supérieure à 3% du capital restant dû. Si vous avez un bon dossier de crédit, vous pouvez essayer de demander l’annulation de cette clause.

Les frais de dossier : le montant des frais de dossier est généralement compris entre 0,4 et 1 % du montant du prêt. Vous pouvez  demander une diminution, voire l’annulation de ces frais si vous avez un bon profil d’emprunteur.

Les frais de notaire : vous pouvez réaliser des économies en séparant lors de l’achat de votre bien immobilier, le bien lui même et les meubles. Par exemple vous désirez acheter une bien d’une valeur de 175 000 euros avec cuisine et salle de bains équipées estimées à 10 000 euros. Vous pouvez demander à la signature du compromis de vente, qu’il soit mentionné que vous achetez un bien d’un montant de 165 000 euros et de 10 000 euros de mobiliers. Vos frais de notaire seront calculés que pour 165 000 euros.

Les intermédiaires : si vous ne souhaitez pas effectuer vous même les recherches, vous pouvez déléguer ces taches à un intermédiaire. Mais attention, il vous demandera en plus une commission.

Faites jouer la concurrence. N’hésitez pas à rencontrer plusieurs banques et autre organismes de crédit immobilier. Les simulations et demandes personnalisées en ligne, sont des bons moyens pour comparer les offres de prêts. L’étude personnalisée est plus avantageuse car vous allez recevoir chez vous toutes les offres de prêts, ainsi vous pourrez prendre votre temps pour les comparer. L’étude personnalisée est gratuite et sans engagement de votre part. Tant que vous ne signez et retournez un document, vous ne vous engagez en rien.

Qui peut m’expliquer l’offre de prêt immobilier auquel je vais souscrire ?

Vous pouvez demander à votre notaire de vous expliquer les différentes offres de prêt que vous aurez reçu suite aux demandes en ligne.

Conseil : présenter les études personnalisées aux différentes banques et organismes de crédits immobilier afin de négocier au plus juste votre prêt immobilier.

Suivant: Crédit Auto : Astuces pour emprunter moins
Précédent: Le Prêt 1% Logement ou Prêt Employeur

Sur le même thème :